Piment aux éléphants – concilier les intérêts

Les dégâts champêtres, causés régulièrement par l’incursion des éléphants dans la zone d’occupation contrôlée de la Réserve de Biosphère de la Pendjari mettent en danger la sécurité alimentaire des familles riveraines. Ce qui risque de diminuer ainsi leur volonté de conserver les populations de la faune sauvage en particulier les éléphants.

Une nouvelle initiative soutenue par le Projet Petites Initiatives du FFEM vise de diminuer ces conflits par les plantations du piment autour des champs menacés.

Projet Piment

L’Union des AVIGREF cherche présentement à limiter les dégâts champêtres, causés par l’incursion des éléphants dans la zone d’occupation contrôlée mettant en danger la sécurité alimentaire des familles riveraines. Ce qui risque de diminuer ainsi leur volonté de conserver la population des éléphants et de la faune sauvage en général.

Le projet vise à diminuer les conflits entre humains et éléphants à la périphérie de la Réserve de Biosphère de la Pendjari en appliquant les différentes mesures de sécurisation des champs.

L’objectif du projet est d’assurer la protection des éléphants tout en améliorant les revenus complémentaires des communautés vivant à la périphérie de la Reserve de Biosphère de la Pendjari. Les plantations du piment autour des champs menacés par l’intervention des éléphants auront l’effet de les éloigner de la zone d’utilisation humaine et offriront en même temps une source alternative de revenu.

Il s’agira de créer une chaine de valeur ajoutée en transformant et en commercialisant le piment produit avec un opérateur économique afin de garantir l’écoulement du piment à long terme.

Ordinairement ce sont les femmes qui se chargent de la production du piment dans la zone donc la cible visé est d’abord les femmes et ensuite les producteurs de coton biologique qui bénéficient de l’encadrement des AVIGREF.

Les activités principales qui seront menés dans le cadre de ce projet peuvent être regroupées dans les composantes citées ci-après : Sécurisation, production, transformation, marketing et commercialisation, sensibilisation, suivi et évaluation, capitalisation.

Réduire les conflits humains-éléphants
Expérience Piment, source de revenus pou
Document Adobe Acrobat 158.9 KB
Plate-forme Transhumance Transfrontalière Benin - Burkina Faso