Depuis le 15 décembre 2008 s’est mise en place progressivement à Tanongou une offre de tourisme responsable, fruit de l’organisation de la population locale entre mai et décembre 2008 au sein de l’Association TINFI pour la promotion de l’Ecotourisme communautaire à Tanongou, (APEC-TINFI) afin qu’elle puisse mieux tirer profit de son atout naturel que constitue le site des cascades de Tanongou.

 

Ce sont essentiellement des villageois de Tanongou qui offrent des services touristiques locaux sur différents segments de l'industrie touristique aux touristes qui visitent la Réserve de Biosphère de la Pendjari, les cascades de Tanongou et qui désirent avoir une partie d’immersion culturelle et sociale dans la population riveraine.

 

Les offres en place consistent en l’organisation de la visite guidée et animée des cascades aux visiteurs et à la mise en place d'un B & B (chez l'habitant) dans la logique d'un écotourisme communautaire avec des offres de visite guidée, animée et sécurisée des trois cascades, d’hébergement, de restauration, d’animation culturelle et de randonnées pédestres dans le village et sur la chaîne de montagne de l’Atacora. Il est envisagé pour la prochaine saison des circuits VTT qui vous amène à la découverte de la mare Bori et du village de Batia, entrée du parc.

 

Pour contacter l’association : par email apectinfin@yahoo.fr ou par téléphone +229/96018419/94111840/98173985 (veuillez laisser un sms en cas de faiblesse de réseau)

TINFI - Projet Tanongou

Le site des cascades de Tanongou, situé dans la partie montagneuse de l’aire de transition de la Réserve de Biosphère de la Pendjari, s’étend dans les limites territoriales de deux villages tous de l’arrondissement de Tanongou, commune de Tanguiéta : le village de Tanongou à l’Ouest du site et le village de Tchatingou à l’Est du site.

Sur le plan environnemental, le site est menacé, entre autres par les défrichements en amont, qui risquent à terme de faire tarir les sources des cours d’eau qui alimentent les cascades. En outre, la coupe du bois incontrôlée dans la vallée des cascades et en aval l’utilisation des terres à des fins agricoles risquent dans un proche avenir de transformer le paysage et rendre banal l’aspect naturel du site et son aspect extatique vécu en amont. Les populations vivant autour de cette ressource profitent très peu de son existence.

Avec le soutien financier de FEM / PNUD, le projet d’aménagement du site des cascades de Tanongou vise alors à :

- Mettre en œuvre un plan d’aménagement et de gestion du site;

- Réaliser les mesures de protection du site en amont;

- Réaliser les infrastructures d’accès au site.

Résultats en chiffres

Les recettes sont partagées ainsi : 10% pour la gestion, 20% pour la communauté, 30% pour la Mairie de Tanguiéta (taxe) et 40% pour les guides/plongeurs.

      Année      

Nombre

de Touristes

 

 

 

Taxes versés à la

Mairie de Tanguiéta

      2011-2012      

4106

 

 

 

1.231.800

      2010-2011       4206       1.396.450
      2009-2010       3043       1.026.100
      2008-2009       2910       832.500
Projet d'Arrêté Communal
Portant sur la gestion du site et de l'aire des cascades de Tanongou
Arrêté Communal - Cascades de Tanongou.p
Document Adobe Acrobat 151.0 KB
Collaboration dans le cadre du Complex "W - Arly - Pendjari"
Collaboration dans le cadre du Complex "W - Arly - Pendjari"
Plate-forme Transhumance Transfrontalière Benin - Burkina Faso