Les formes touristiques à suivre...

L’écotourisme et l’écotourisme communautaire sont les formes de tourisme recherchées dans et en périphérie des parcs et réserves, comme outils de développement durable, c’est‐à‐dire un développement économique respectueux de l’environnement et du contexte social, qui prend en compte les besoins du présent sans compromettre ceux des générations futures.

 

Les définitions

 

L’écotourisme : à ce jour, il n’y a pas de définition universelle de l’écotourisme ; toutefois on peut considérer que les dimensions suivantes constituent l’essence même du concept : un tourisme axé sur la nature, une démarche éducative et un besoin de répondre aux critères de durabilité – développement économique, protection de l’environnement et bien‐être des communautés.

 

Le tourisme communautaire ou community‐based tourism désigne les formes touristiques proposées et gérées par les populations locales ellesmêmes ; tandis que l’écotourisme communautaire implique également un engagement envers la protection des ressources naturelles.

 

Ce tourisme peut être géré soit au sein d’une AP communautaire (AC), soit en périphérie d’une aire protégée sous forme de micro‐entreprise communautaire. Les principes du tourisme communautaire sont basés sur le sens de la propriété et de la responsabilité communautaire, avec la majorité des bénéfices qui reste au sein de la communauté.

 

La qualité est une des exigences de l’activité, même si les conditions d’accueil sont en général plus rudimentaires que pour le tourisme classique « commercial ».

 

2010 UICN – « Le Tourisme dans les Aires Protégées de l'Afrique de l'Ouest »

Plate-forme Transhumance Transfrontalière Benin - Burkina Faso