Communiqué des Sociétés des Égreneurs de Coton du Benin du 22 novembre 2013


21 novenbre 2013 - Une équipe de journalistes du Magazine International WOUTOUTOU, accompagnée des agents de ProAgri/CompACI nous a rendu visite sur le terrain, à la rencontre des producteurs et pr

Projet SyProBio - Rapport intermédiaire 2013

Rapport semestriel - Janvier-Juin 2013
Syprobio - Rapport Intermediaire 2013.pd
Document Adobe Acrobat 622.4 KB

Récolte Coton Bio Alafia 2013

BENIN/AGRICULTURE/COTON : Le gouvernement fixe le prix du coton biologique à 332 francs cfa Cotonou, 14 Fév. (ABP)

Le gouvernement a fixé, mercredi, à l’issue de la réunion du conseil des ministre, à 332 francs cfa dont 20 francs de fonctions critiques, soit au prix net de 312 francs cfa, le prix d’achat du coton biologique au titre de la campagne agricole transitoire 2012-2013, rapporte le communiqué du conseil des ministres, parvenu à la rédaction de l’Agence Bénin Presse.

À la veille de 2013

La Coopération allemande (GIZ) au Benin, à travers le ProAgri et "Competitive African Cotton Initiative" (COMPACI) d’une part, et l’Union des Associations Villageoises de Gestion des Réserves de Faune (U-AVIGREF Pendjari)/CTCA) d’autre part, partagent certains objectifs qui visent, entre autres, la protection de la biodiversité et des ressources naturelles dans la Réserve de Biosphère de la Pendjari. Ainsi, suite à une demande de partenariat de l’Union des AVIGREF à ProAgri qui l’a acceptée, les amènent à collaborer pour la mise en œuvre de la stratégie de développement de l’agriculture biologique dans la zone d’occupation contrôlée (ZOC) de la Réserve de Biosphère de la Pendjari. La finalité est que la population riveraine, en particulier les femmes et les petits producteurs, tirent davantage de bénéfices de l’exploitation durable des ressources naturelles.

 

Pour la durabilité, mais aussi la rentabilité du coton biologique et équitable dans la zone, le principal défi à relever reste la mobilisation de la matière organique, un intrant dont la production en termes de quantité et de qualité suffisantes, requiert beaucoup d’efforts et de volonté, les sols étant d’un faible niveau de fertilité.

 

C'est dans cette optique que l'offre de ProAgri/COMPACI de formation en compostage et d'équipement des producteurs/-trices en fosses compostiéres durables est saisie par la CTCA pour renforcer et recycler les producteurs biologiques dans des pratiques de fertilisation organique qui permettent d'obtenir des rendements économiquement acceptables.


Accès au Micro Finance
En 2011 les producteurs et productrices du Coton Bio n'ont pas eu accès aux micros finances auprès le CCIF... maintenant nous savons pourquoi!
25.05.2012 - Malversation financière au
Document Adobe Acrobat 89.1 KB
Plate-forme Transhumance Transfrontalière Benin - Burkina Faso